Nous visiter

Nous visiter

L’ÉGLISE DU MONASTÈRE DES AUGUSTINES DE L’HÔTEL-DIEU DE QUÉBEC

 

LIEU D’HISTOIRE, D’ART ET DE PRIÈRE

L'église du monastère de l’Hôtel-Dieu de Québec est érigée de 1800 à 1803, grâce à la générosité des hommes de métier et aux matériaux récupérés de bâtiments détruits, notamment du palais de l'Intendant. Pierre Émond (1738-1808), maître menuisier et sculpteur, dirige les travaux. La façade est modifiée en 1839 par l'architecte Thomas Baillairgé (1791-1859), qui lui donne son apparence actuelle. Le clocher qui couronnait le monastère depuis 1756 est placé sur le faîte de la sacristie en 1810, puis installé au sommet de la façade en 1931.

À l'instigation du vicaire général Jérôme Demers (1774-1853), les Augustines demandent à Thomas Baillairgé de revoir l'intérieur de l'église. En 1829, il conçoit les plans d'un nouveau décor comprenant entre autres la fausse voûte et les retables du chœur et des chapelles. Terminé en 1832, il constitue l'un des rares décors où Baillairgé a lui-même travaillé comme sculpteur. Baillairgé réalise de plus en 1833-1834 le tabernacle du maître-autel, qui repose sur un tombeau à la romaine fabriqué en 1803 par un sculpteur de l'atelier des Écores. Les autels latéraux sont par ailleurs réalisés de 1845 à 1850, d'après les plans de Baillairgé, par son élève Raphaël Giroux (1815-1869).

L'église des Augustines-de-l'Hôtel-Dieu-de-Québec est classée en 1961, de même que 33 de ses biens mobiliers.

 

D’après : Répertoire du patrimoine culturel du Québec, ministère de la Culture et des Communications du Québec

 

Autel latéral à droite

Autel de Saint-Antoine : Raphaël Giroux (1815-1869), sculpteur et architecte, (1846)

Sculpture : Benoi Deschênes (1943-), sculpteur, Marie-Catherine-de-Saint-Augustin, (1990)

Sculpture : Saint-Joseph, plâtre et feuille d’or, don de différents bienfaiteurs (1895)

Châsse : Noël Levasseur (1680-1740), maître sculpteur, reliques et sépulture de Marie-Catherine-de-Saint-Augustin (1717)

Buste-reliquaire : Charles de Poilly (1620-1665), orfèvre, reliques de Saint-Jean-de-Brébeuf (1664)

 

Autel latéral à gauche

Autel de la Vierge : Raphaël Giroux (1815-1869), sculpteur et architecte, (1846)

Sculpture :Notre-Dame de Toutes-Grâces, reçue à la suite d’un vœu de marins sauvés d’un naufrage (1738)

Tableau au-dessus de l’autel : François-Guillaume Ménageot (1744-1816), peintre, Vision de Ste-Thérèse, récupéré après la Révolution française (1785)

 

Sanctuaire

Lampe du sanctuaire : Claude Boursier (17ème siècle), orfèvre, don de M. de Courcelles, 8ème gouverneur de la Nouvelle-France (1665)

Lustres du sanctuaire : cristal de Bohème

Chaire : Thomas Baillairgé (1791-1859), architecte et sculpteur, (1829-1832)

Christ en croix : Sculpture sur bois achetée en France (1734). Fleur de lys et inscription (1832)

Tableau au-dessus de la chaire : Louis Dulongpré (1759-1843), peintre, série des douze apôtres, Saint-Luc (1794-1836)